Overrule – 36 15 Excuses

Notre nouveau chroniqueur Paul Hémick n’a pas la langue dans sa poche, et pour sa première chronique, il tient à nous le faire savoir !

Des finales de Grand Chelem qui durent maintenant aussi longtemps qu’un match de cricket ou qu’un règne de despote africain, alors que certains des protagonistes n’étaient jusque là pas connus pour leur résistance à l’effort ?

C’est grâce au régime sans gluten, messieurs dames. Et plutôt deux fois qu’une !

J’oubliais l’utilisation d’un œuf magique (pas du tout sujet à controverse, d’ailleurs), et les séances chez le psy ! Freud fait gagner des Grand Chelem, vous saviez pas ?

Bon, on remet ça demain ?

Une musculature impressionnante ?  Sûrement de longues heures de travail passées en salle de gym. Non ? Mince, alors…Pourtant, ces muscles saillants semblent si naturelsQue des tractions et des pompes, on vous dit !

Une joueuse quelconque du top 50, avec un précédent record de 1-27 contre des top 15 et 0-28 contre des top 10, qui arrive en finale de Grand Chelem et va terminer l’année dans les 10 meilleures mondiales ? Sûrement un changement de raquette. C’est tout bête le tennis, il suffit de tomber sur un vendeur compétent à Décathlon…

Et n’allez pas chercher une quelconque connexion avec un médecin espagnol impliqué dans l’affaire Armstrong, bande de mauvaises langues. Que nenni mon bon monsieur, elle y allait pour un simple test à l’effort ! En plus, c’est justement la spécialité de ce cher docteur. Qui soit dit en passant, fait les check-up de plusieurs joueurs un peu fragiles.

Des mononucléoses chez les meilleurs joueurs du monde (lui, lui, lui, ou encore lui) ? Mais ça se galoche à tour de bras dans les vestiaires, voyons !

Quelques minutes avant le baiser fatal

Des top joueurs mystérieusement blessés, arrêtés, qui reviennent, repartent, se re-blessent, reviennent encore ? Les aléas du sport de haut niveau, arrêtons les suspicions de mauvais aloi…

Pendant ce temps-là, l’étau se resserre autour du ParrainDésolé, Novak…cependant, tu as raison sur un point : soyons heureux « que nous n’ayons pas trop de cas de dopage » dans notre beau sport si pur…mais au fait, est-ce qu’on les cherche vraiment ?

 

Paul Hémick, trublion tennistique depuis 4 générations

 

Pour en savoir plus, LE site d’investigation (en anglais) :

http://tennishasasteroidproblem.blogspot.fr

Et deux très bons articles (en français) :

http://tempsreel.nouvelobs.com/roland-garros/20120604.OBS7402/le-tennis-ce-sport-ou-le-dopage-n-existerait-pas.html

http://www.15-lovetennis.com/?p=16596

Share Button

2 réponses à Overrule – 36 15 Excuses

  1. Paul Hémick, un nom appelé à faire parler de lui!

    Sinon bonne synthèse, agréable à lire; et les liens sont judicieusement choisis! Je connaissais déjà beaucoup d’entre eux mais il était nécessaire de les réunir en une seule page.

    Et je recommande chaudement l’article de 15-lovetennis.com cité à la fin, c’est non seulement un réquisitoire fort convaincant, et en plus très bien écrit! Assez déprimant quand même, tout cela… Le jour où le tennis aura son affaire Festina…

  2. Pingback: Dopage : mais que fait la police ? - Double faute

Répondre à Witold Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *