La chronique de Maxime Teixeira – Suite et fin

teixeira_nycInvité spécial de ce mois d’août, Maxime Teixeira (207ème mondial, 2 participations au grand tableau de Roland Garros) nous fait le plaisir de raconter pour Double Faute sa préparation et son parcours à l’US Open, où il a disputé les qualifications. Outre sa chronique ici, vous pouvez retrouvez l’actualité de Maxime au quotidien sur sa page Facebook, ainsi que sur son compte Twitter ! Un très très grand merci à Maxime pour le temps consacré, et à Fabien Paget pour avoir rendu cela possible!

Episode 1 : Fin de tournée
Episode 2 : New York, New York
Episode 3 : Premier match et première victoire

Episode 4 : la fin de l’aventure New-Yorkaise et le retour en Europe

A tout début il y a une fin, dans la vie comme dans le tennis, et comme pour cette chronique. Mais revenons au sujet principal qui était l’US Open. Quoi que l’on dise, le fait de prendre du temps et du recul pour dire ou écrire les choses est toujours bénéfique. A chaud après ma défaite au dernier tour des qualifications, j’aurais plutôt écrit un texte assez négatif.

Mais en laissant passer du temps ce tournoi était bien plus positif que négatif. Certes mon dernier match n’était pas mon meilleur de l’année loin de là, mais mon adversaire du jour y était pour beaucoup. Un peu de tension de mon coté, un bon adversaire, quelques rafales de vent par rapport aux autres jours, telle était la recette pour obtenir un match moyen. Mais le principal a été fait, j’ai fait le max avec les moyens du jour et quand on regarde son parcours je me dis qu’il aurait fallu faire un très bon match pour gagner (3ème tour et défaite en 4 sets contre FERRER). C’est toujours rageant de perdre au dernier tour mais en même temps si il n’y avait pas eu de victoire au premier tour il n’y aurait pas eu de deuxième et ainsi de suite.

Je peux dire que je suis sorti la tête haute de ce tournoi. Pas mal de failles sont présentes et c’est plutôt bien. Cela veut dire que j’ai encore une bonne marge de progression et qu’il faut continuer à travailler dur.

Après cet US il y eut une erreur stratégique. Celle d’aller jouer 4 jours après ma défaite.

Après ma défaite du vendredi à New York, j’ai pris l’avion le samedi soir pour une arrivée le dimanche matin à Paris, et ensuite repartir le lundi pour l’Italie pour jouer le mardi sur terre battue. Le score a été sans appel. 6/0 6/2 contre Stebe. Impossible de bouger, il faut le dire j’étais ‘mort’. Donc pas grand chose à retirer de ce tournoi. Il fallait maintenant se concentrer sur celui qui arrivait la semaine d’après à Genova où là je n’avais plus l’excuse de la fatigue.

4 jours d’entraînements sur terre et c’était reparti pour l’Italie. Premier tour le lundi contre HAJEK 103ème à l’ATP. Pas vraiment de chance au tirage mais bon je l’avais déjà battu en 2011 et je savais que j’avais mes chances. Après un début de match mitigé, je perdis le 1er set 6/4. Mais bon je retrouvais des sensations sur terre et je sentais que ça venait. Deuxième set pour moi 6/3, sans une balle de break à sauver. J’étais bien reparti. Un break d’entrée pour moi au 3ème puis 2/0 et c’est là que tout se complique comme souvent au tennis. Une projection de possible victoire, le bras qui passe moins bien, les jeux qui défilent dans le mauvais sens et en 20 minutes 5/2 pour lui. Malgré une réaction de ma part je m’inclinais 6/3 en ayant une nouvelle balle de break à 5/3. 16 balles de break au total dans ce match pour moi, seulement trois de converties. Trop peu. Comme quoi tout ne se joue pas que sur le tennis. Le coté mental est une priorité que nous oublions souvent.

Le tennis est de plus en plus là. A moi de continuer à être positif et garder la foi en ce que je fais. Prochaine étape Séville sur une terre battue jaune à apprivoiser!

teixeira_séville

Epilogue
J’ai pris énormément de plaisir a écrire cette chronique. Merci beaucoup au site Double Faute de m’avoir permis de m’exprimer et de vous faire partager cette aventure. En espérant vous avoir donné du plaisir à lire et une vision plus proche de ma vie de joueur de tennis. N’hésitez pas à continuer à me suivre sur Facebook et sur Twitter ! A bientôt.

Maxime

Share Button

3 réponses à La chronique de Maxime Teixeira – Suite et fin

  1. Super cette chronique, ça nous change des blabla sur le Big4.
    A refaire !

  2. Merci ! c’est très intéressant. Bon courage Maxime!

  3. Pingback: Bercy 2013 : les qualifications - Double faute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *