Roland Garros 2013 – les histoires de la première semaine

On en a peu ou pas parlé : retour sur les anecdotes de la 1ère semaine. Attention : cet article ne mentionne pas de joueurs du top 10.

Zuzana Kucova, la belle histoire

Juillet 2011, quarts de finale du tournoi WTA de Budapest. Zuzana Kucova, une slovaque de 29 ans habituée des tournois secondaires, manque deux balles de match contre Roberta Vinci, et rate ainsi l’occasion unique de rentrer dans le top 100 pour la première fois de sa carrière. Dévastée et en proie à des problèmes récurrents au coude, elle arrête de jouer fin 2011. Elle se marie et eut beaucoup d’enfants.

Opérée en avril 2012, elle décide de faire une tournée d’adieux en ce printemps 2013, en se servant de son classement protégé. Son tournoi de reprise n’est pas très reluisant : au 1er tour des qualifications de Stuttgart, elle ne marque que deux jeux contre Nastassja Burnett, 132ème mondiale. Et son service est toujours diminué. Elle se prépare pour les qualifications de Roland Garros en jouant des interclubs en Autriche, et arrive à Paris…sans points à la WTA.

Après un premier tour expédié (6/2 6/0 contre la croate Mrdeza, 162ème mondiale), elle sauve plusieurs balles de match au 2ème tour contre la jeune américaine Jessica Pegula, 19 ans et 125ème mondiale. Et se qualifie ensuite pour le grand tableau en éliminant une autre américaine, Irina Falconi, 137ème.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Après un premier set et un tie-break épique, elle bat Julia Goerges 7/6(8) 6/0, certes diminuée par une douleur au poignet mais toujours 28ème mondiale. En 10 ans de carrière, c’est sa première victoire dans le tableau final d’un Grand Chelem. Sa réaction ? « C’est fou. Ce n’est pas normal. »

Elle sera ensuite éliminée par Virginie Razzano au 2ème tour, mais sa sortie est plus que réussie. Et soulève également quelques questions, puisqu’elle a pu rejouer sans contrôle anti-dopage préalable, soit 18 mois sans aucun test.

 

On les reverra

On a beaucoup parlé de Lucas Pouille, mais Nick Kyrgios (dont nous vous parlions il y a quelques mois) sera sûrement à surveiller dans les prochaines années, malgré sa défaite sèche contre Marin Cilic au 2ème tour.

L’australien, 18 ans et 262ème mondial, a passé un tour en disposant en 3 tie-breaks de l’expérimenté Radek Stepanek. Avec son gros service et son coup droit, le tchèque lui prédit d’ailleurs un bel avenir. En attendant, place au tournoi Junior pour Kyrgios, où il est tête de série n°1.

Federico Delbonis a lui passé un tour en Grand Chelem pour la 1ère fois de sa carrière. Le gaucher argentin, 22 ans et 125ème mondial, fait une bonne saison : 2 titres en challenger (ses 3èmes et 4èmes en carrière), un 1/4 de finale à Buenos Aires. Son match du 2ème tour perdu de peu contre Mikhail Youzhny laisse augurer de bonnes choses pour la suite, après être sorti 8  fois des qualifications d’un tournoi ATP en 2012.

Enfin, Monica Puig commence à faire parler d’elle. La portoricaine de 19 ans, façonnée à l’académie Bollettieri, avait failli battre Angélique Kerber en début d’année à Brisbane. Ses victoires contre Nadia Petrova et Madison Keys (une autre jeunette à retenir) sont ses premières en Grand Chelem chez les grandes, après des finales en Australie et à Roland chez les juniors. Joueuse de fond de court, la gamine a un caractère bien trempé et on devrait la revoir en haut de l’affiche dès cet été…

 

Pica Power

 

Insolites

En remportant le jeu décisif du 2ème set contre Kenny de Schepper, Robin Haase a mis fin à sa série de 17 tie-breaks perdus sur le grand circuit. Hommage.

La nouvelle mode pour contester un point ? Prendre une photo de la marque sujette à controverse et la poster éventuellement sur les réseaux sociaux. Exemples avec Bob Bryan et Sergiy Stakhovsky :

 


Inutile ? Oui. Nouveau ? Non. Il y a 9 ans, Rainer Schuettler avait fait la même chose au cours d’un match contre Tim Henman à Monte-Carlo. Au fait, par qui est coaché Stakhovsky aujourd’hui ? Schuettler.

(Merci @ShankTennis pour la trouvaille)

Share Button

2 réponses à Roland Garros 2013 – les histoires de la première semaine

  1. Enfin un média qui n’oublie pas que Schuettler avait pris une photo d’une marque en 2004, et que Stakhovsky n’est donc pas le premier!

    Et j’ai eu la chance d’être sur le 2 dimanche dernier pour Puig-Petrova, la petite Monica a vraiment du talent à revendre!

  2. Pingback: Some cool stuff that happened in 2013 : un hommage à ShankTennis - Double faute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *