Tag Archives: gilles simon

Qui supporter à Roland Garros?

Chez nous à Double Faute, nos lecteurs, c’est notre grande passion. Et comme on vous voit le front plissé devant le tableau des 128 noms dans l’Equipe de ce matin, on sent que vous avez besoin de nous, parce que ce n’est pas Laurent Luyat qui va vous aider.

Et vous, qui supporterez-vous?

(cliquez pour agrandir)

Visio-RG2014.vsd

 

Coupe Davis France – Allemagne : le Facebook de Nono Clément

Retour sur la victoire des Bleus contre l’Allemagne le week-end dernier à Nancy. Bien évidemment, toute ressemblance avec des vrais joueurs de tennis serait purement fortuite. Continue reading

Les Carnets de Nono : épisode 3

Salut les amis, c’est Nono Clément, votre capitaine de Coupe Davis. Lionel Kamoulox m’a demandé de tenir un journal de bord sur nos aventures cette année, et comme Yoyo est un copain, j’ai accepté. Bonne lecture !

Relire l’Episode 2

Bon, je me rends compte que ça fait longtemps qu’on s’est pas vus. Je vais vous raconter un peu mes dernières semaines depuis qu’on a battu l’Australie à Mouilleron-le-Captif.

Banniere_Nono_v2
Continue reading

Les Carnets de Nono : épisode 2

Salut les amis, c’est Nono Clément, votre capitaine de Coupe Davis. Lionel Kamoulox m’a demandé de tenir un journal de bord sur nos aventures cette année, et comme Yoyo est un copain, j’ai accepté. Bonne lecture !

Banniere_Nono_v2

Relire l’Episode 1
Continue reading

Les carnets de Nono : épisode 1

Salut les amis, c’est Nono Clément, votre capitaine de Coupe Davis. Lionel Kamoulox m’a demandé de tenir un journal de bord sur nos aventures cette année, et comme Yoyo est un copain, j’ai accepté. Bonne lecture !

Banniere_CarnetNono

2 janvier

Je suis pas encore remis de ma cuite du réveillon que je dois déjà faire ma première conférence de presse. J’ai encore des flashbacks de la soirée, avec Nolwenn qui chante « La jument de Michao » à 4h du mat’ debout sur la table basse du salon avec mon bandana rose dans les cheveux. Heureusement, tous nos invités étaient partis. D’ailleurs quand j’y repense c’est marrant, ils avaient tous une compétition de natation le lendemain matin. Ils doivent être dans le même club.
Continue reading

Raquette en Bois 2013 : le résultat

Un véritable plébiscite. Avec 43% des votes exprimés, la Raquette en Bois 2013 n’a rien à envier aux démocrates zimbabwéens ou nord-coréens. Et sans surprise, le successeur de Donald Young est… Continue reading

La Raquette en Bois 2013

Après une première édition marquée par la victoire de Donald « Titanic » Young, la seule anti-récompense tennistique du web est de retour !

RaquetteDeBois

[Deux changements par rapport à l’an dernier : on a créé un nom « à nous », et on a même fait un trophée – si vous l’aimez pas, plaignez-vous auprès de @Val__Tho (big up à lui pour son travail et sa patience).]

Le but de la Raquette en Bois : récompenser un(e) joueur(se) dont la saison a été un échec sur le court, avec en outre un comportement extra-sportif douteux. Sans plus attendre, place aux candidats !
Continue reading

Wimbledon 2013 – La bonne herbe

Ils sont 256 morts de faim à se lancer sur la case départ, lundi 24 juin. Dans la bousculade, certains finiront cabossés, terrassés par le poids du tournoi. Il n’en restera que deux survivants depuis ce dimanche. Rejoignez le plateau de la Bonne Herbe !

Préparez les pions, lancez les dés, accrochez-vous!

Préparez les pions, lancez les dés, accrochez-vous !

Continue reading

Fautes de pied – Wimbledon #2

Pour clôturer ce Wimbledon 2012 et quitter quelques jours le gazon londonien, quelques petits détails qu’on a pu observer du haut de Aorangi Terrace. Petit court d’histoire sponsorisé par Wikipedia : cette butte s’appelle ainsi à cause du club de rugby de London New Zealand (dans une ville où on a des London Irish et des London Welsh, ça se tient) qui occupait initialement le site. Or Aorangi est le nom Maori du point culminant de la Nouvelle-Zélande. Ok en anglais ça s’appelle le Mont Cook, mais les Londoniens avaient dépensé tous leurs Travellers Cheques (inventés par Thomas Cook, forcément) et n’ont pu aller vérifier. Bref, Wimbledon vu du ciel Murray Mount, imbibé comme une Ecossaise dans l’été londonien (voir épisode précédent).

Continue reading